Nouveauté chez JM Vidéo,

Nouveauté chez JM Vidéo, "Shadow in the Cloud"

Nouveauté chez JM Vidéo, "Shadow in the Cloud" : Une excellente surprise, quelque part entre le film de guerre (pendant la Seconde Guerre Mondiale) et le film de monstres (c'est un peu "The Descent" mais en haut) dans un bombardier en plein vol et dans lequel embarque une jeune femme qui prétend être en mission top secrète, chargée de convoyer une mystérieuse boîte. "Shadow in the Cloud" s'inspire d'une histoire de Richard Matheson adaptée dans un épisode de La Quatrième Dimension, puis reprise en 1983 dans le long-métrage homonyme (segment réalisé par George Miller), et évoquée par Dick Miller dans le "Gremlins" de Joe Dante (qui avait justement réalisé un segment du film "La Quatrième Dimension").

Le film se divise en deux parties bien distinctes, une première en huit-clos tendue et dramatique, révélant la difficulté d'être une femme dans un milieu militaire très masculin et misogyne (le générique de fin montrera des images d'archives de femmes militaires pendant la Seconde Guerre Mondiale, comme quoi oui ça existait), puis une deuxième partie nerveuse et jouissive qui se lâche complètement en mode survival / actioner dans les airs et prend le tournant d'une grosse série B délirante, vidéoludique et très comics book qui se paye le luxe de faire dans le grand spectacle avec un modeste budget et une héroïne qui passe de fragile et vulnérable dans la première partie à badass et "burnée" (plus que les soldats autour d'elle) dans la deuxième, affrontant à la fois des bestioles agressives et des avions japonais, jusqu'à une ultime "fight" jubilatoire entre elle et un monstre. Étonnante et impliquée, Chloé Grace Moretz est convaincante dans les deux registres.

Le récit, tout en progression, ménage quelques rebondissements et un savoureux parfum de mystère, sur une énergique bande-son rétrowave. Le tout particulièrement bien emballé (mise en scène inspirée, photographie soignée) par une jeune réalisatrice néo-zélandaise qui trousse une excellente série B pop-corn, fun, originale et subversive qui doit aussi au scénariste Max Landis, fils de John (qui avait d'ailleurs lui aussi réalisé un segment du film "La Quatrième Dimension", tiens tiens).

Le film, qui a du style, du punch et du fond, aurait presque gagné à être plus long.


Publié le 26 mai 2021 Facebook Twitter

Commentaires

Aucun commentaire enregistré


Ajouter un commentaire
Votre nom :
Votre email :
Votre message :
Rechercher sur le site
Inscription Newsletter
 

TOP 5 LOCATION DVD


NOUVEAUTES DVD

Vous devez mettre à jour votre lecteur Flash. Ce site nécessite Adobe Flash Player, version 8 ou supérieure.
Veuillez cliquez ici


Location par voie postale

entrée des artistes

comité d'entreprise      
Adresse du video club : 121 avenue Parmentier - 75011 PARIS - Metro Goncourt ou Parmentier - Téléphone : 01.43.57.21.49
plebicite
Forum - Recrutement - Contact - A propos de Jmvideo - Pointer vers Jmvideo - Votre opinion nous intéresse
Plan d'accès à votre vidéo club - Syndication RSS
Copyright © 2002 - 2021 Jmvideo Tous droits réservés